❤ Retrouvez la #SundayBox chez nos partenaires : Boulanger, FNAC, Darty, Cdiscount ❤

Day of sun : Maintenir et favoriser le lien social pour les seniors

Nombre de personnes âgées sont frappées par la solitude. Touchant tout type de seniors, le phénomène semble s’amplifier avec l’âge, la précarité économique et l’exclusion numérique. Avec la crise sanitaire actuelle et l’obligation de confiner les aînés, l’isolement est encore plus prégnant…Quelles sont les causes profondes de l’isolement des seniors ? Quelles en sont les conséquences ? Comment maintenir et favoriser le lien social quand on est âgé ? Comment leur venir en aide en période de confinement ? 

 

Les causes et risques de l’isolement des séniors 

Selon une étude de 2017 des Petits Frères des Pauvres, plus de 300 000 personnes âgées de plus de 60 ans seraient en situation de mort sociale.  Un senior de plus de 60 ans sur trois ne sort pas de chez lui chaque jour et 39 % des plus de 75 ans n’ont pas d’interlocuteur avec qui échanger sur des sujets personnels. À partir de 85 ans, on observe une rupture des liens tant avec la famille qu’avec les voisins ou le milieu associatif.

Comprendre les causes et les risques de cet isolement des permet d’agir concrètement. Outre le départ à la retraite, parfois vécu comme une véritable exclusion avec désœuvrement et perte des liens professionnels, on retrouve plusieurs grands facteurs responsables de l’isolement des personnes âgées :

L’éloignement géographique de la famille : Le temps où plusieurs générations cohabitaient sous le même toit est révolu. Les enfants et petits-enfants s’éloignent peu à peu, pour raisons familiale ou professionnelles, parfois à plusieurs centaines ou milliers de kilomètres. Et plus on avance en âge, plus les déplacements et leur logistique apparaissent compliqués. Les grands-parents se retrouvent alors isolés et subissent l’éclatement de la famille.

Le veuvage : Après toute une vie passée en couple, perdre son conjoint constitue une épreuve douloureuse. Touchant essentiellement les femmes en raison de leur meilleure espérance de vie, le deuil entraîne épuisement, angoisse et dépression, et tend à mener à l’isolement. 

La séparation : Plutôt rare chez les seniors il y a quelques années, le divorce ou la séparation touchent désormais toutes les couches et tous les âges. Il est parfois difficile de reconstruire un environnement social et ses habitudes de vie lorsque l’on est séparé de son conjoint.

La précarité économique : Un grand nombre de seniors sont touchés par la pauvreté. La retraite entraîne une baisse des revenus et du niveau de vie impactant notamment les dépenses telles que les loisirs, les sorties et déplacements. Cette situation entraîne un risque d’isolement accru et de repli sur soi.

La perte d’autonomie : La dégradation de l’état de santé des personnes âgées les conduit à s’isoler socialement. Après une chute, en raison d’une baisse de la vision ou de l’ouïe, en cas de maladie ou encore de problème de motricité, les seniors éprouvant des difficultés à se déplacer ou à échanger ont tendance à se couper du monde.

<a href="https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/amour">Amour photo créé par rawpixel.com - fr.freepik.com</a>

L’impact de la solitude chez les personnes du 3ème âge peut se révéler extrêmement dommageable pour leur santé, tant sur le plan physique que psychologique. Un état de stress causé par une situation d’isolement couplé à l’inactivité physique peuvent entraîner divers troubles et pathologies :

  • Maladies cardiovasculaires,
  • Troubles cognitifs et altération de la santé mentale,
  • Diabète,
  • Fatigue et migraines,
  • Troubles du sommeil,
  • État de déprime ou dépression,
  • Malnutrition…

Il apparait à ce titre primordial d’agir afin de désenclaver les personnes âgées et de préserver leur capital santé.

 

Des initiatives pour recréer du lien social

Il existe de nombreuses solutions pour désenclaver les personnes âgées isolées. Si pour la plupart, se rapprocher des siens apparaît comme la solution la plus évidente, ce n’est pas toujours possible techniquement. Le budget, les problèmes de santé ou certaines obligations matérielles peuvent constituer un frein au déménagement. D’autres seniors envisagent également de vivre au sein d’une maison de retraite ou d’une résidence autonomie afin de se rapprocher d’autres personnes âgées et de ne plus vivre seul. Malgré tout, une large majorité de Français souhaitent pouvoir vieillir à domicile. 

 

D’autres initiatives permettent de créer du lien social ou d’obtenir de l’aide au quotidien :

Les services d’aides à domicile aident à réaliser les courses, les repas, le ménage ainsi qu’à réaliser si nécessaire les tâches essentielles de la vie courante (toilette, habillage…). 

Les clubs du 3ème âge permettent de pratiquer des loisirs variés et ludiques (bridge, tricot, jeux de société, pétanque…) et de rencontrer des personnes du même âge sur un même territoire. 

Les associations de quartiers et les municipalités organisent régulièrement des évènements festifs (lotos, thés dansants, fêtes de Noël…). C’est l’occasion de faire la connaissance de ses voisins !

Les activités culturelles (conférences, cinéma, spectacles…) permettent de s’enrichir, de s’évader et d’échanger avec d’autres personnes.

La pratique d’une activité physique adaptée (marche, vélo, gymnastique douce…) est hautement recommandée pour travailler sa motricité et son sens équilibre afin de conserver son autonomie le plus longtemps possible.

Et le numérique ?

Grâce aux outils numériques, les seniors ont désormais la possibilité d’échanger et de consulter des messages, des photos et des vidéos en ligne. On évoque parfois la fracture numérique qui touche en premier lieu les personnes âgées de plus de 85 ans. À l’heure où les outils deviennent de plus en plus simples à utiliser et où le digital offre des solutions pratiques, il apparaît essentiel d’équiper les seniors mais aussi les structures d’hébergement spécialisées en matériel informatique et de les former à ces outils. L’objectif est de permettre de maintenir les liens avec le cercle familial et amical de personnes vulnérables et isolées.

<a href="https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/technologie">Technologie photo créé par prostooleh - fr.freepik.com</a>

À ce titre, des innovations telles que la Sunday Box sont particulièrement bienvenues, et plus particulièrement en période de confinement où les personnes âgées, premières victimes du coronavirus sont « mises sous cloche ». Ludique et simple à utiliser, cet outil numérique permet aux seniors de maintenir le contact avec leurs proches grâce à un simple boîtier et une connexion internet.

Pour l’utiliser, il suffit de brancher la Sunday Box au poste de télévision de ses grands-parents et de télécharger l’App Sunday sur son propre smartphone. Lorsque vous partagez photos, vidéos et messages depuis l’application, votre parent est alerté par un témoin lumineux sur la Télécommande Sunday. Après un simple clic, il reçoit vos images et mots directement sur son écran télé. Grâce à ce dispositif, il devient possible de partager votre quotidien ainsi que vos souvenirs depuis le monde entier ! Photos de mariage, de naissance, souvenirs de voyages, vos proches peuvent à chaque instant revivre les grands évènements de votre vie ou recevoir des nouvelles fraîches.

Favoriser le lien avec nos aînés est un véritable enjeu de société et de santé publique. Chacun de nous est concerné. En ces temps difficiles, où nous sommes tous coupés les uns des autres, ou les personnes âgées doivent être confinées pour être protégées, il est primordial de maintenir le lien avec l’entourage proche afin de préserver le moral de ceux et celles que nous aimons.

 

Source : https://www.bonjoursenior.fr/

 

 

Nous sommes présents ici également : 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés